La nouvelle vidéo promotionnelle de Maxime Bernier

Maxime Bernier, une fois de plus, ne recule devant rien pour recruter de nouveaux membres pour le Parti Conservateur, avec ce clip promotionnel incluant un chien DJ

Feminists Against Vaccination fait un rapprochement très douteux entre la vaccination et l’addiction à l’héroïne

Dans la vie, je me dis que tout est une question d’équilibre. On peut se permettre de poser des questions à qui que ce soit. On ne doit pas donner l’absolution inconditionnelle à qui que ce soit. Mais il faut pas exagérer d’une autre côté et verser dans la plus pure démagogie.

Feminists Against Vaccination est, comme son nom l’indique, constitué de féministes contre le principe de la vaccination pour contrer les maladies et les épidémies. Nous pouvons questionner les procédures de fabrication des vaccins à travers le monde, l’intérêt des compagnies pharmaceutiques à fabriquer ces vaccins et bien d’autres choses concernant cette industrie. Mais ici, dans cette publicité (ou cette propagande ; appelez cela comme bon vous le semble), FAV fait un rapprochement que je qualifierais de très douteux, voire même insensé, d’associer la vaccination à la forte prévalence d’addiction future aux drogues et en particulier de l’héroïne. On y mentionne dans cette annonce que des études établissent des corrélations entre les deux phénomènes. Quelles études ? Quelles étaient les protocoles ? Qui a commandé ces études ? Quand je vois ce genre de tactique digne de la plus pure démagogie pour donner dans la peurologie extrême, je ne peux m’empêcher de vomir sur ce genre de désinformation évidente. Ça me fait penser à cette autre publicité d’un autre groupe activiste qui disait que fumer du pot rend gay. Merci à Lise Ravary pour nous avoir aiguillé sur cette pub. Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

11044618_1675330549360870_5199910989538201784_n

 

Marijuana+makes+you+gay+apparently+found+it+on+facebook_d1d542_5176069

Une pub de concessionnaire auto déjantée

Le concessionnaire Buckingham Chrysler dans la région de Gatineau est prêt à tout pour vous vendre une voiture ou un pick-up et vous faire oublier l’hiver : garder vos enfants, le porte-parole du concessionnaire Boom Desjardins ira chanter une chanson à votre femme pendant que vous lui faites à souper, ainsi que de vous proposer des arguments choc.

Les « KKK Wednesdays » de Krispy Kreme

kkk

 

Le journal Métro en Grande-Bretagne nous relate une controverse, que dis-je, une bourde monumentale au sujet d’une publicité et d’une journée promotionnelle appelée les KKK Wednesdays de la beignerie Krispy Kreme de Hull en Grande-Bretagne. Ici le KKK voulait dire le Krispy Kreme Klub. Cet acronyme portait à confusion avec celui du Ku Klux Klan (KKK). Après que le journal Métro l’ait contacté, la maison mère de la chaîne de beigneries en Grande-Bretagne a réalisé la bourde et s’est excusée publiquement.

‘Krispy Kreme apologises unreservedly for the inappropriate name of a customer promotion at one of our stores. This promotion was never intended to cause offence. All material has been withdrawn and an internal investigation is currently underway.’
Notre raté publicitaire de la semaine.