Le meilleur du Live

Vous trouverez ici les meilleures photos que j’ai prises, selon moi, des spectacles que j’ai couverts.

Pow-Wow 2016 avec la troupe de la Première nation malécite de Madawaska

IMGP9778IMGP9799

Rose Dionne au Bière Fest de RDL 2016

IMGP0112

Omnium du Rock, finale Québec 2015 avec les gagnants, HeadExist

IMGP2124IMGP2167IMGP2169IMGP2209IMGP2235IMGP2242IMGP2257

Le Bière Fest de Rivière-du-loup, édition 2015 avec le groupe de Pierre Berger et Rose Dionne comme invitéeIMGP7775_GFIMGP7794_GFIMGP7802_GFIMGP7811

Ohm’s Law au Cecile et Ramone Mars 2015IMGP3322_GFIMGP3324_GFIMGP3423_GFIMGP3473_GF

 

La tournée Leboeuf – Deschamps à la Fête du Canada 2016 à Rivière-du-LoupIMGP9245IMGP9263IMGP9306

Denomn à l’Été Show Rock 2016

IMGP9392_GFIMGP9414_GF

Publicités

Anecdotes de musique : Eurythmics – Sex Crime

Ça faisait un sacré bout de temps que je n’avais pas fait cette chronique. Cette semaine, je vous présente le clip du principal 45 tours (single) de cet album quelque peu ambiteux du groupe britannique Eurythmics. Le groupe venait de connaître de bons succès en 1984 et 1984 avec les albums Sweet Dreams  ainsi que Touch. Le pari était risqué de concevoir un album qui allait s’inspirer de ou servir de base, c’est selon, à une trame sonore de film, sombre qui plus est, 1984. Cet album est considéré par plusieurs comme sous-estimé et honnêtement, il est bien fait et sert bien le film. Évidemment, il n’y a qu’un seul succès, quoique plutôt mineur, mais dans l’ensemble, cet album est plutôt agréable à écouter. Le pari est gagné, autant pour l’album que pour la réalisation du film dont la sortie était prévue pour l’année 1984, comme le titre du film et du roman de George Orwell dont le film s’inspire.

Anecdotes de musique – Black Sabbath – Iron Man

Cette mythique chanson du non moins mythique groupe metal Black Sabbath est paru sur le premier album du groupe en 1970, Paranoïd. Voici ce qu’elle raconte …

Les paroles racontent l’histoire tragique d’un héros, ayant traversé le temps pour assurer l’avenir de l’humanité. Malheureusement il traversa lors de son voyage un grand champ magnétique le transformant en une immobile statue d’acier. Le héros est alors progressivement oublié, les hommes ne voyant plus qu’une singulière autant qu’énigmatique statue en lui, d’un autre âge. Les premières paroles montrent bien l’étonnement des passants devant cette statue dont ils se demandent s’il est vivant ou mort, etc. Bien que son état véritable soit inconnu (le héros déchu est-il emprisonné dans la statue creuse ? Est-il à la fois organique et mécanique ?…), le personnage conscient de son état autant que des pensées de l’humanité à son égard, devient de plus en plus amer, préparant sa vengeance. Le jour où il regagne sa liberté, l’homme de fer tue d’une terrible manière ceux qu’il a auparavant sauvés, et qui tentent désormais de fuir.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Iron_Man_(chanson)

Je peux vous dire qu’à la polyvalente dans les années 80, cette chanson était souvent jouée dans les Ghetto Blasters des étudiants dans la salle étudiante. Pour plusieurs, cette chanson est la première qui nous vient en tête en parlant du groupe.

D’ailleurs, cette chanson ainsi que plusieurs autres chansons du groupe ont été reprises par le groupe lors de l’album Reunion en 1997 En regardant le clip original de 1970, on se surprend à trouver Ozzy Orsbourne plus « réveillé » que durant ces dernières années.

 

 

Anecdote de musique – Opus – Life is Life

Ce groupe autrichien formé en 1973 fut surtout célèbre pour la chanson Life Is Life. Le vidéo fut considéré à l’époque comme controversé par quelques groupes anti-violence car disait-on, ce vidéoclip faisait la promotion de la violence.

Par ailleurs, cette chanson fut reprise par René Simard dans les années 80 sous le titre La vie chante. Ici dans une émission animée par Jacques Boulanger à Radio-Canada, on peut y voir et entendre la version de René Simard. À remarquer une dame qui fausse…

Anecdotes de musique : Amy Winehouse – Body and Soul (avec Tony Bennett)

Pour le deux de deux de cette semaine, une autre chanteuse soul qui est parti beaucoup trop rapidement, presque au sommet de son art. Amy Winehouse a, comme beaucoup des chanteuses de blues et de soul des années 40, 50 et 60, suivi le même trajet, avec beaucoup d’abus d’alcool et de drogues et c’est ce qui l’a carrément tué en 2012. Le vidéo ci-dessous la montre en compagnie de Tony Bennett dans le duo Body and Soul. Dernier clip et dernière chanson enregistrée par la chanteuse. Cet extrait fut d’abord sorti sur l’album Duets de Tony Bennett et est également sur le troisième album, inachevé, de la chanteuse, qui est devenu après sa mort une compilation d’enregistrements du passé de la chanteuse avec une ou deux chansons originales. Une autre chanteuse de talent, avec une voix unique qui est partie trop rapidement.