La mort de Google + ?

google plus

Je vous parle de Google + parce que depuis ses débuts en fait, certains chroniqueurs web ne parlent que de sa mort. Plus tôt cette année, on a pu apercevoir une recrudescence d’articles portant là-dessus.  Mais qu’en est-il vraiment ?

Je vais vous avouer bien humblement que je n’aurais jamais fait un article sur le sujet si ça n’avait été de la réaction d’un contact de G+, un fana du réseau social qui en est venu à réfléchir lui-même là-dessus et à se questionner sur le réseau social et ses dirigeants. J’avoue que cela m’a, disons, amené moi aussi à me questionner au sujet du réseau. Et ce n’est pas l’apparition d’un nouveau logo pour Google et un autre pour Google + qui va changer quoi que ce soit. Je me questionne vraiment sur la direction que semble prendre G+.

Pour un réseau social supposément mort-né, qu’on annonce sa mort depuis trois ans, depuis ses débuts en fait, je me dis qu’il doit être au contraire vivant. Sinon, on en aurait parlé une fois et cela aurait été fini pour de bon. Mais pas pour G+. Par contre, je me dis qu’à force d’annoncer sa mort, ça dû faire fuir les moins curieux et à tout le moins limiter son expansion. Peut-être est-ce le but de ses détracteurs. Je vais vous avouer cependant qu’à la différence de Facebook et Twitter, Google + a une clientèle bien différente, avec des discussions plus variées et plus élaborées par ses utilisateurs. En ce qui me concerne, je ne trouve rien à redire là-dessus. Sur Facebook, on va jaser un peu et surtout ouairrer comme on dit, comme des voyeuristes de la vie des autres. Pas sur Google +.

Il y a cependant deux choses que je peux reprocher aux dirigeants du réseau social de Google. Je trouve d’abord, à l’instar de certaines personnes ou utilisateurs du réseau social, un peu déplorable la stratégie de ne rien faire du tout de la part des dirigeants de G+ devant le tumulte causé par tous ces articles négatifs annonçant sa mort. Je ne demandais pas de faire dans le « action-réaction » à tout crin mais peut-être de poser des gestes qui auraient démontré que le réseau est bien vivant, dans l’esthétisme du réseau comme dans de nouvelles fonctionnalités qui auraient amélioré l’expérience vécue en son sein. L’autre chose que je reproche à Google, et qui est relié selon moi au premier reproche, est que G+ ne se distincte pas bien de son principal rival, Facebook, justement dans l’expérience utilisateur et jusqu’à un certain point de son esthétisme aussi. La différence s’est faite naturellement des gens ne voulant plus rien savoir de Facebook et qui ont migré vers G+. Mais honnêtement, mis à part dans les politiques et dans certaines fonctionnalités, comme par exemple avec le principe des cercles plutôt que le principe des amis avec FB, l’expérience utilisateur est assez semblable. Combien d’utilisateurs de Facebook voulant essayer G+ se sont dit au bout du compte pourquoi vouloir migrer vers G+ alors que c’est essentiellement la même chose et que tous mes amis sont déjà sur FB ? C’est là où le bat blesse il me semble.

Je ne sais pas où va s’en aller G+ dans les prochaines années, mais je remarque une diminution depuis quelques temps du référencement de Google + sur mes blogues et je dirais même sur les consultations et les interactions des posts de mes profils sur le réseau. et ça, ça me questionne aussi.

Advertisements

Un commentaire sur « La mort de Google + ? »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s