Comment l’obsession anti-syndicale a tué Target

L’auteur du blogue Iris fait état de la stratégie pour Target de racheter uniquement que les baux de Zeller’s plutôt que de racheter également les magasins ce qui aurait pu permettre de régler la question de l’approvisionnement, de garder les magasins ouverts tout en les rénovant mais aussi de devoir conjuguer avec les syndicats, les conventions collectives et les conditions de travail… Selon lui, Target a signé son échec en achetant que les baux.

IRIS – Blogue – Comment l’obsession anti-syndicale a tué Target.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s