La meilleure poutine au Québec, partie 9 : Pub Sympathique

background6

Pour cette première chronique de 2015, nous allons à Neufchâtel dans un nouveau pub au concept plutôt original. Il s’agit du Pub Sympathique du boul. de l’Ormière. Il en existe un aussi sur la rue du Périgord à Charlesbourg dans l’édifice du Marché aux Puces Jean-Talon.

1750, rue du Périgord, Charlesbourg (418) 628-3838
9585, boul. de l’Ormière, Neufchatel (418) 845-3833

Le concept de ces deux pubs consiste à offrir des repas à 5 dollars. Chaque entrée coûte 5 dollars et le plat principal coût aussi 5 dollars. Évidemment les boissons, les bières, le vin et les extras sont en sus. Il est facile de prendre un repas pas cher en se tenant à la base. Si vous êtes le genre extra, ça peut augmenter la facture assez rapidement cependant.  Les deux succursales sont ouverts depuis peu et leur clientèle s’en va en augmentant. L’endroit est dynamique et jeune et la déco est de bon goût. Tout le contraire de l’ancien locataire des locaux, La Belle Province, qui était une désolation et un exemple de malpropreté.

 

Et la poutine alors ?

Nous convenons que le Pub Sympathique n’est pas l’endroit tout désigné pour déguster 50 variétés de poutine. L’endroit offre une belle variété de bières et de la nourriture de pub, par exemple ses hot-dogs européens.  Néanmoins, l’adresse mérite le détour. Vous pouvez transformer votre frite en poutine dans votre repas principal moyennant 2 dollars supplémentaires ou encore prendre une plus grande portion pour 5 dollars. Il en existe deux types, la sympa avec des patates douces entre autres et la traditionnelle avec de la sauce brune à la bière. Notre choix s’est arrêté sur cette dernière.

 

La sauce d’abord. Elle est assez épaisse, très foncée et bonne au goût. Par contre, le parfum de la bière se fait discret, très discret même. Le fromage, sans être très frais, était convenable. Pour ce qui est des frites, elles étaient d’une belle grosseur et bien dorées. Cependant, les premières frites que j’ai goûtées avait un léger parfum métallique comme si elles étaient cuites sur une plaque au four. Les frites n’étaient pas grasses du tout. Ça peut être un avantage pour les gens soucieux envers le gras dans leur alimentation. Mais, somme toute, le résultat est intéressant.

Le Pub Sympathique n’est peut-être pas l’adresse ultime pour déguster une poutine mais celle offerte est bien supérieure à ce qui est offert dans les chaînes de resto rapide. C’est déjà très bien à mon sens.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s