Tête d’affiche d’une chaîne pour aveugles

Inconnu du public cette chaîne…

Journal Métro

Le 16 décembre, la chaîne AMI, pour sourds et aveugles, débarquera sur les ondes, au grand bonheur de son animateur principal, Luc Fortin, lui-même non-voyant.

À quoi ça ressemble, une chaîne accessible?
C’est une chaîne qui diffuse des émissions avec sous-titrage et vidéodescription, une troisième voix qui décrit ce qui se passe. On diffusera aussi du contenu original, que j’animerai. Aujourd’hui, la plupart des émissions sont sous-titrées, mais encore peu sont vidéodécrites. La loi demande que chaque chaîne diffuse quatre heures de contenu vidéodécrit par semaine. Ce n’est pas beaucoup.

Comment les chaînes choisissent-elles le contenu qu’elles diffusent avec vidéodescription?
Ça dépend de leur philosophie. Radio-Canada choisit généralement les séries populaires, mais d’autres chaînes choisissent plutôt de faire faire la vidéodescription de vieux films américains qu’elles pourront rediffuser plusieurs fois. Ça leur permet d’entrer dans leurs frais.

Est-ce que c’est l’fun, écouter la télé quand on ne la voit pas?

View original post 284 mots de plus

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s