La meilleure poutine au Québec, partie 3 : Planète Poutine

Un spécial aujourd’hui. L’essai n’était pas prévu en fait. La succursale de la chaîne de poutineries Planète Poutine a ouvert hier sa succursale de Charlesbourg. La chaîne trifulvienne n’avait que 3 restaurants jusqu’à l’automne dernier et leur passage aux Dragons a permis de les faire connaître autant des clients potentiels que des franchisés potentiels. De plus, le dragon Serge Beauchemin a accepté de mettre de l’argent dans l’entreprise. Mais qu’en est-il de ces poutineries qu’on dit révolutionnaires ?

C’est par la décoration et par le menu que se distinguent les Planète Poutine de la concurrence.  Il y a pour le moment 19 variétés de poutine, entre autres La Brie, La Bleu, Le Pâté Chinois, et la Mexicaine en plus de l’Originale et de La Piquante. Le décor est assez tape-à-l’oeil sans trop exagérer. Le menu est complété par des hamburgers, des hot-dogs et quelques spécialités.

Planète Poutine Charlesbourg : un bon concurrent pour Ashton, sans plus

9185 Boul. Henri-Bourassa
Québec, QC G1G 4E5
581.300.3038

Le point fort de Planète Poutine est sans contredit sa variété de saveurs et la qualité des ingrédients semble au rendez-vous. Les différentes saveurs sont élaborées à partir de deux déclinaisons de sauce, l’originale un peu tomatée et sucrée, et la piquante qui est la même chose que l’originale avec des morceaux de tomate épicée et un peu plus de sel. Pour les besoins comparatifs, j’ai dégusté la Piquante, qui se rapproche le plus des poutines straight des concurrents.

La sauce est agréable au goût, différent de ce qui se fait ailleurs et est présente en bonnes quantités. Pas besoin d’extra sauce. J’ai été quelque peu déçu des frites et du fromage. Ce dernier manquait quelque peu de fraîcheur (non il ne faisait pas skouick skouick). Les frites sont de format semblable à celles des restos Valentine. Elles sont croustillantes à l’extérieur mais à l’intérieur, la cuisson n’était pas tout à fait adéquate. Elles avaient une texture de frites congélées heureusement sans le goût. Si vous mangez sur place, les plats sont servis dans de magnifiques bols et avec des ustensiles en plastique avec l’allure d’une coutellerie en métal.

Les clients sur place disaient vouloir faire changement d’aller manger chez Ashton, situé tout près. Je crois en somme que Planète Poutine sera un bon concurrent à Ashton et va se tailler une part intéressante du marché. Je ne sais pas cependant jusqu’à quel point  la chaîne va ébranler le marché, surtout que l’on projette d’ouvrir bientôt au Nouveau-Brunswick. Il faudra certainement de meilleures frites pour ce faire à tout le moins. D’ailleurs, les gens de PP devraient regarder du côté du Nouveau-Brunswick ou à tout le moins regarder ce qui se fait du côté des roulottes à patate s’ils veulent s’installer confortablement dans le marché. À observer la déco dans les PP, il y a quelqu’un chez Ashton qui devrait peut-être repenser le branding ou du moins la déco de leurs restos. Je me questionne aussi sur le nombre rapide de nouvelles franchises qui verront le jour prochainement. Partir de 3 à 20 franchises en un an environ, ça prend une excellente recette entreprenariale et des reins solides sans quoi, certaines franchises vont mourir aussi vite qu’elles sont nées.

Voici deux pubs de la chaîne.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s