Une dose d’audace

Journal Métro

Peu de temps après le dépôt du premier budget Leitao, les opinions divergent. Certains se réjouissent. D’autres se désolent ou s’inquiètent. Toutefois, personne ne peut nier que ce n’est ni la créativité, ni l’audace qui a animé le gouvernement dans cet exercice.

Au-delà des chiffres, un budget est l’occasion pour les gouvernements d’illustrer la philosophie qui les anime. Dans cette perspective, on peut dire que les mesures présentées mercredi pavent la voie à une gouvernance traditionnelle. Que ce soit pour augmenter ses revenus, pour développer l’économie ou pour assainir les finances publiques, on constate que les options choisies sont plutôt habituelles.

Taxation de l’alcool et des cigarettes, investissements dans les ressources naturelles, objectif de réduction des dépenses – outre la revue systématique des programmes, déjà inscrite dans le dernier budget de Nicolas Marceau, aucune nouvelle approche ne nous permet d’espérer que le Québec se positionne comme un modèle de relance.

View original post 286 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s