Médias: abandonner le 20e siècle

Médias: abandonner le 20e siècle

Pascal Lapointe, le 21 mai 2014, 11h07

L’avenir du journalisme est peut-être dans les réseaux sociaux, mais il n’est certainement pas dans les pages d’accueil. Et si ces deux constats proviennent d’un rapport interne du New York Times, ça vaut la peine de les souligner.

Une «fuite» fait jaser depuis quelques jours dans l’univers médiatique, parce qu’elle émane non pas du gouvernement, mais du vénérable journal lui-même: un document stratégique de 96 pages sur l’avenir du numérique au New York Times, pondu à usage interne. Joshua Benton, du Nieman Lab, qui effectue depuis des années une veille de ce qui se fait de plus innovant dans les médias, le décrit comme «l’un des documents les plus remarquables» qu’il ait vu.

Si j’en parle ici, c’est parce qu’il est riche en leçons pour les médias de science aussi: dans les paragraphes qui vont suivre, on va essayer de comparer les constats et recommandations de ce rapport avec ce qui se fait déjà en journalisme scientifique. Une occasion de se rendre compte qu’il y a de l’innovation dans le journalisme, pas juste dans la communication. Et une occasion de rappeler combien les médias de science, depuis 30 ans, ont souvent précédé les médias généralistes dans leur évolution (les bonnes comme les mauvaises).

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s