Caroline Dupont : études, maman et boulot

Forte d’une carrière sur les ondes radio de Québec, Caroline Dupont a récemment changé de domaine de travail en plus de retourner aux études tout en étant maman… de triplés.

En ce jour de la fête des Mères, Le Journal a voulu rendre hommage à une maman de Québec qui se démarque par son parcours. Le nom de Caroline Dupont, qui s’est fait connaître à NRJ 98,9 puis au FM 93, a tout de suite fait surface. C’est qu’en novembre 2009, l’animatrice, alors âgée de 33 ans tombait enceinte naturellement, pour la toute première fois de sa vie.

À l’échographie, quelques mois plus tard, une plus importante surprise se présentait. «Le médecin m’a dit que j’étais enceinte de jumeaux. Et là, oh! Il m’a dit qu’il y en avait un troisième, se souvient-elle. Je suis partie à rire, par nervosité. Mon chum, lui, est devenu blanc. Ça faisait à peine un an qu’on sortait ensemble!»

Mode urgence

Pour le jeune couple, le mode «urgence» s’est rapidement activé. La Versa chérie de Caroline et le pick-up de son copain, Guillaume Drolet, ont laissé place à deux minifourgonnettes. Une nouvelle maison a aussi dû être trouvée, puisque le petit jumelé ne convenait plus. «On n’avait que deux chambres, il fallait acheter autre chose», dit-elle.

La jeune femme a donné naissance à Béatrice, Laurence et Charles, le 8 juin 2010. Le jour même, le papa apprenait qu’il avait perdu son travail. Entre les boîtes, la recherche d’un boulot et l’adaptation à cette nouvelle vie, le jeune couple a déménagé, trois semaines plus tard. Les enfants, prématurés, sont restés six semaines à l’hôpital, avant de «revenir» à la maison.

Aide

En congé de maternité, Caroline a pu s’occuper du trio, pendant que son conjoint travaillait. À ses côtés, toute une parenté s’est mobilisée pour lui venir en aide, dont ses parents, omniprésents pour les petits. «De 11 h le soir à 7 h le matin, j’enchaînais les boires. À 7 h, mes parents arrivaient, on se tapait dans la main et j’allais dormir pendant qu’ils s’occupaient des enfants», confie-t-elle.

Un an plus tard, elle est retournée à la radio. Mais en septembre 2013, elle a décidé de tout arrêter. La professionnelle est retournée aux études en communication, tout en travaillant dans le privé puis à la RAMQ, où elle se trouve depuis avril.

«On a fait des choix, mais la vie nous a aidés à placer nos pions», dit-elle, sereine.

À tout près de quatre ans, Béatrice, Laurence et Charles vont maintenant à la garderie. Au privé, puisqu’il est difficile de trouver trois places au public. «Ça me coute 600 $ par semaine. Mon salaire va entièrement pour payer la garderie, analyse Mme Dupont. Tout vient «fois trois». Aujourd’hui, c’était des paires de souliers. Ben ça vient en trio.»

Les plans pour la fête des Mères? «Je vais fêter la fête des Mères avec d’autres mamans, qui se sauvent de leurs enfants pour aller jouer au volley-ball!», termine en riant la jeune femme. Papa s’occupera des petits. Mais maman aura son cellulaire tout près d’elle, même sur le terrain de volley-ball.

Publicités

Un commentaire sur « Caroline Dupont : études, maman et boulot »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s