Chronique J’aime mon French # 3

Il y a des fois où je ne suis pas fier. Je me promenais dans un des sentiers pédestres de la BFC de Gagetown et tout juste avant de passer sur un pont, il y avait ce panneau-ci :
Non, il n’y avait pas de corps de personnes condamnées attachés à la structure du pont.
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s