Dominic Gauthier, le plus crédible analyste des Jeux Olympiques

Jean-François Racine, chroniqueur radio-télé, du Journal de Québec, déclare que Dominic Gauthier est le meilleur analyste des jeux de Sotchi.

En ondes 21 février 20140001

On peut voir aussi dans les « In » la remarque concernant la chronique de José Adam à CHOI sur la domotique. J’ai écouté la chronique en question. Je respecte José Adam et sa compétence en matière d’électronique et de domotique. C’est quelqu’un avec qui j’ai pu bénéficier des meilleurs conseils pour ma première chaîne stéréophonique en 1986 alors qu’il travaillait à la boutique Son-Art, l’Artiste du son, sur le boulevard St-Cyrille (aujourd’hui René-Levesque). Est-ce que je peux dire que cette chronique est davantage une info-pub radio qu’une chronique. C’est d’abord un vendeur qui va vous vanter les mérites de vous procurer un ensemble de domotique pour votre maison à partir de 2000 $. C’est un vendeur qui va chercher à gagner des nouveaux clients et faire de l’argent par l’attrait de la nouveauté et de l’émerveillement envers la technologie. J’imagine que ces technologies seront vraiment utiles pour certaines personnes qui ont par exemple un handicap qui leur rendraient la vie plus facile. Mais est-ce vraiment nécessaire honnêtement pour le commun des mortels ? Si vous devez vous fier à des ordinateurs ou à une application Androïd pour allumer vos lumières et régler la température de votre maison, ben cute mais ça va pas bien. Si vous n’êtes pas capable de peser sur un interrupteur en entrant dans votre maison pour allumer une lumière ou que vous n’êtes pas capable de planifier une journée pour fermer votre chalet pour l’hiver, régler la température des pièces et fermer l’entrée d’eau quand vous devez y aller pour y faire un dernier ménage, c’est à se poser des questions. Ça me fait penser au phénomène du voisin gonflable. Ça se place bien dans une conversation « Moi, je me suis installé un nouveau système de domotique pour ma maison qui programme ma température et bla-bla-bla… ». J’aime encore avoir le contrôle de mes choses. Et ce, c’est sans compter le phénomène de l’obsolescence programmée. Il y aura toujours quelque chose de mieux qui va sortir dans 6 mois et votre système de domotique va être dépassé en claquant des doigts en plus. Créer des besoins qui n’existent pas pour amener les gens à consommer davantage. On s’insurge contre les compagnies de crédit qui imposent des taux de crédit abusifs mais on devrait tous se poser des questions sur ce que l’on consomme, sur ce que l’on met sur ces fameuses cartes de plastique.

Publicités

Un commentaire sur « Dominic Gauthier, le plus crédible analyste des Jeux Olympiques »

Les commentaires sont fermés.