La cyberappréciation pour contrer la cyberintimidation

Et pouquoi pas !

Après la cyberintimidation, voici la cyberappréciation. L’initiative d’élèves de l’école primaire du Parc-Orléans dans Charlesbourg visant à encourager les jeunes à être positifs sur Internet a tellement plu au ministère de l’Éducation qu’il en a fait le thème de sa Semaine contre l’intimidation et la violence à l’école.

Plutôt que des bêtises, Florent Montminy, 12 ans, a été l’objet d’un «doux tweet» l’an dernier : «Florent est vraiment drôle, très gentil et il aide les autres». Diffusés sur le réseau social, ces mots lui ont fait beaucoup de bien, raconte l’élève de l’école du Parc-Orléans.

Depuis un an, il n’est pas le seul de son établissement à recevoir des fleurs sur Internet. Un groupe d’élèves et d’enseignants de l’établissement ont mis sur pied des ateliers de «cyberappréciation» pour montrer aux enfants que les médias sociaux peuvent aussi servir à remonter l’estime des autres.

Publicités

Un commentaire sur « La cyberappréciation pour contrer la cyberintimidation »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s