Arts : toile de Luciébert 2004, oeuvre sans nom.

Il est rare que je poste un article sous la rubrique Arts mais je vous propose ici un coup de cœur.

Pardon pour la qualité des photos prises par un cellulaire cependant. Pour la petite histoire, l’Hôpital Saint-François-d’Assise à Québec a déjà abrité un centre de désintoxication Domrémy et c’est probablement la dernière trace du passage de ce centre qui a fermé ses portes probablement aux alentours de 2007-2008. Une toile de Luciébert de 2004, peinte dans le cadre d’un Atelier de libération artistique et créative, demeure dans un local que je ne nommerai pas par souci de décence. Je voyais régulièrement l’endos de la toile et j’étais toujours intrigué de savoir ce qu’il en était. Je me suis décidé de photographier le tout hier. J’ai été agréablement surpris par la qualité de l’oeuvre, les couleurs utilisées et l’émotion représentée.

Sur les photos, on voit l’endos de la toile avec l’indication et le dessin d’une certaine Louise Thiboutot, l’oeuvre entière ainsi que des images de certaines parties de l’oeuvre. Les couleurs de rose et d’orange sont saisissantes et l’on peut voir les sentiments de tristesse et de désespoir, entre autres, qui devaient habiter l’artiste au moment de peindre la toile en question. Un expert en peinture pourrait vous décrire mieux que moi l’oeuvre dans son ensemble.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s